Français (French)
ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES SCIENCES APPLIQUÉES ET DE TECHNOLOGIE

Témoignages (spécialité Photonique)

Arnaud Peigné, promotion 2012

Arnaud PeignéL'Enssat et son ouverture à l'international
« Après mes deux années en classes préparatoires, j’ai intégré l’Enssat dans la spécialité photonique. La fin de ma première année d'études à l'Enssat a été marquée par une première expérience à l'international en Irlande. Je désirais avant tout découvrir le monde de la recherche et son fonctionnement. Ce stage fut le premier de mon cursus et son objectif était double : justifier d’une expérience professionnelle à l’étranger tout en conservant la possibilité de réaliser deux stages (en 2e et 3e années) « longue durée » dans l’industrie. Pourquoi l'Irlande ?...


Principalement parce que cette destination anglophone se prête bien à un séjour de courte durée et que ces laboratoires de recherche sont actifs dans le domaine de la photonique. Pour ma méthodologie de choix, j'ai tout d'abord établi une liste des laboratoires de recherche susceptibles d'accueillir un étudiant étranger. Puis, j’ai obtenu une réponse provenant de l'institut Tyndall localisé à Cork. Il s'agit d'un laboratoire de recherche spécialisé en photonique et microélectronique, ce qui correspondait exactement aux formations suivies à l’Enssat. Je conseille vivement d'initier les démarches dès le mois de janvier et d'étudier en amont les différents contacts existants entre les enseignants-chercheurs à l'Enssat et ailleurs, ça facilitera grandement la recherche. C’est d’ailleurs pour cette raison que ma demande a aboutie, le laboratoire FOTON ayant collaboré avec l’institut Tyndall.

Le sujet de mon stage était centré sur la simulation du comportement de lasers à semi-conducteurs*. Il a été enrichi par la découverte des laboratoires ainsi que des conférences. Mon travail a abouti sur la rédaction d’une note destinée à un stagiaire désirant débuter un projet de recherche dans le domaine spécifié. J'encourage toutes celles et ceux qui douteraient encore, de partir à la découverte d'un pays étranger. Il s'agira dans tous les cas d'une expérience valorisable pour l'avenir. Être immergé dans une nouvelle culture au sein d'un laboratoire disposant d'une hiérarchie différente, permet d'acquérir - selon moi - une vision plus « globale ». Je reste bien entendu à disposition si certains d'entre vous souhaitent avoir des précisions sur mon stage (demande de mise en relation). »

Timothée Lincot, promotion 2010 - ingénieur technico-commercial export (Horiba)

Timothée LincotQue représente l'Enssat pour toi ?
« L'Enssat, c'est avant tout l'endroit où j'apprends, j'expérimente et je développe les qualités indispensables pour être un ingénieur. Chacune des matières enseignées est un atout pour mon futur métier. La physique des lasers, l'holographie, la physique atomique sont autant de domaines qu'il nous faut maîtriser pour devenir un bon ingénieur. Par ailleurs, les modules de sciences humaines sont essentiels afin d'entrer, puis d'évoluer dans notre future entreprise. De même, le module de sport m'a donné la chance de faire de la voile...


Mais il est aussi possible d'acquérir différentes compétences en dehors des cours : dans le cadre des clubs. Ainsi, être président du Club Musique m'a permis de développer mon sens du devoir et des responsabilités tout en exerçant ma passion. Enfin, il existe au sein de l'Enssat une Association Etudiante dynamique qui organise de nombreux évènements à l'Enssat et à l'extérieur (ce qui est important parce qu'on ne peut pas travailler 24h/24). »

Laurence Soulat, promotion 2010

Laurence SoulatPourquoi as-tu choisi d'entrer à l'Enssat ?
« Après un BTS Génie Optique option Optique Instrumentale, j'ai décidé de m'orienter vers une école d'ingénieurs. Mon choix s'est porté vers l'Enssat, pour la formation pluridisciplinaire proposée, mais également pour sa situation privilégiée en bord de mer. Un autre élément décisif pour moi a été les différentes formules proposées pour la troisième année...


Comment se passent tes études en ce moment ? Qu'est-ce qui te plaît ?
Actuellement en deuxième année en Optronique, j'apprécie l'opportunité que nous avons de pouvoir réaliser un projet de management, qui permet par exemple d'appréhender le travail en équipe.
L'ambiance de vie et de travail à l'Enssat est très agréable, notamment grâce à l'association des élèves qui facilite l'intégration (pot de parrainage, rallye et week-end d'intégration), qui permet l'accès à de nombreux clubs au sein de l'école, et qui en outre organise nos soirées étudiantes.
De plus, la pratique de sports très variés (nautiques, entre autres) est facilement accessible, que ce soit dans le cadre du cursus, ou au sein de l'association sportive. »

Guillaume Jarles, promotion 2006 - Ingénieur chez Devoteam

Lire l'interview (extrait du guide des métiers, édition 2012)

Romain Cornic, promotion 2006 - Ingénieur à Leosphere

Cornic« Après avoir effectué un BTS en Génie Optique, j’ai compris que la recherche dans ce domaine ne pourrait que se développer de plus en plus dans les années à venir. L’utilisation de technologies de pointe dans l’optique m’a énormément stimulé pour continuer mes études dans ce domaine. J’ai donc intégré l’Enssat en Septembre 2003 afin d’y préparer le diplôme d’ingénieur en optronique...


Au cours de ma troisième année, j’ai pu travailler au sein du laboratoire d’optronique de l’école. Puis, j’ai effectué mon stage de fi n d’études à l’Onera. Ces expériences m’ont permises de me familiariser dans le secteur passionnant de la recherche..
Ce qui m’a aussi énormément plu durant cette période à l’Enssat, c’est le fait qu’elle soit une école très ouverte grâce à ses relations avec des écoles étrangères. De nombreuses cultures sont représentées à l’Enssat et m’ont apporté, en les côtoyant, une richesse inestimable !
Après mes études d’ingénieur, j’ai répondu à une annonce de l’Institut Polaire français, pour travailler en tant que volontaire civil en Terre Adélie en Antarctique sur des applications Lidar pour des mesures d’ozone. L’expérience que j’ai vécu là-bas a été absolument magnifi que. Chaque année, l’Enssat propose aux étudiants d’optronique de participer à ce programme, et je conseille fortement à chacun de tenter de consacrer une année de sa vie à cette merveilleuse aventure ! Maintenant, je suis rentré en France : j’ai été embauché en CDI au sein de la société Leosphere. »

Nicolas Descharmes, promotion 2005 - Ingénieur optique dans une start-up basée à Dublin (Irlande)

Descharmes« À la fin de mes deux années de prépa PCSI – PC, j'avais envie de poursuivre mes études dans le domaine très spécifique de l'optique tout en orientant mon projet de carrière vers l'international.

Mon choix s'est naturellement porté sur l'Enssat qui proposait une formation de trois ans complètement dédiée à l'optronique et bénéficiait d'accords avec des universités étrangères réputées.

Après deux années de cursus normal à Lannion, j'ai eu l'opportunité d'effectuer un semestre de cours à l'Université de Southampton (Angleterre), puis de partir réaliser mon stage de fin d'étude de six mois à l'Institut d'Astrophysique des Iles Canaries à Tenerife (Espagne)...


Fort de cette expérience d'un an à l'étranger, j'ai été embauché rapidement comme ingénieur optique dans une start-up basée à Dublin (Irlande) où je travaille toujours actuellement.
Je garde un souvenir exceptionnel de mes deux années passées à Lannion. Que ce soit du point de vue du cadre de vie, des activités associatives, des soirées, et plus sérieusement des moyens mis en oeuvre par l'école (notamment les enseignants et le personnel accompagnant) pour aider les étudiants à mener à bien leur projet personnel.
Je finirais en disant que ma formation en optronique (théorique comme pratique) a, de plus, toujours été très appréciée par les personnes avec qui j'ai été amené à travailler jusqu'ici. »

Sophie Leprevost, promotion 2003 - Ingénieur à Idil Fibres Optiques

Leprevost« Suite à mon DUT Mesures Physiques, j'ai choisi de poursuivre mes études dans le domaine de l'optique et de l'électronique. J'ai donc choisi d'intégrer l'Enssat en 2000.
En troisième année, j'ai réalisé un tutorat de l'innovation. Cela m'a permis de développer mes compétences en alternance pendant sept mois dans une entreprise dynamique et à taille humaine puis à temps complet pendant quatre mois dans cette même entreprise.
Ce tutorat a été pour moi l'occasion d'intégrer le monde du travail en acquérant des savoir-faire divers et variés.
L'entreprise au sein de laquelle j'ai effectué mon tutorat, convaincue par mes compétences théoriques et pratiques, m'a proposé un CDI. »

Jean-Noël Maran, promotion 2002 - Chercheur à l'Optoelectronics Research Centre - University of Southampton

Maran« J'ai intégré l'Enssat après avoir obtenu mon diplôme de technicien supérieur (BTS) en optique. L'enseignement technique et scientifique dispensé à l'Enssat m'a permis de développer mes aptitudes/compétences en tant que chercheur en science de l'optique et laser...


Outre la qualité de l'enseignement, le facteur décisif dans mon choix d'intégrer l'Enssat est sa dimension internationale. En effet, le laboratoire FOTON-ENSSAT par le biais de ses collaborations et contacts internationaux m'a permis de réaliser mon projet de poursuivre mes études à l'étranger. J'ai obtenu un double diplôme de doctorat de l'université Laval à Québec et de l'université de Rennes 1 en soutenant une thèse dont le sujet portait sur les lasers à fibres.
Maintenant chercheur dans un centre de recherche en Angleterre (ORC, Southampton), après un séjour d'un an en Afrique du Sud, je suis toujours en contact avec mes collègues du laboratoire d'optronique de l'Enssat soit dans le cadre de collaborations ou d'échange de connaissances. »

Jean-Claude Da Rocha, promotion 1995

DaRocha« L'Enssat, point de départ d'un parcours professionnel chargé de challenges passionnants.
Je suis entré à l'enssat en 1992 après un DUT Mesures Physiques. Les trois ans de spécialisation dans la filière Optronique m'ont permis de démarrer par un tutorat chez FT R&D (anciennement CNET) où j'ai pu mettre en pratique un certain nombre de connaissances apprises à L'Enssat.
Après une parenthèse de dix mois dans les transmissions chez les militaires (service national oblige), j'ai intégré en 1997 le groupe ACOME comme ingénieur d'étude optique...


Mon job consistait à anticiper sur les problèmes de transmission optique lors de la conception et la réalisation des câbles à fibres optiques, et à mettre en place les moyens de contrôle fibre dans le flux de production câble et fibrage. La réorganisation du groupe ACOME en 1999 m'a permis de changer d'orientation technique en me proposant de faire de l'innovation dans une structure R&D centralisé et sur des sujets liés au confort thermique dans le bâtiment. En 2003, on me propose la responsabilité du département R&D Produits & Systèmes. Aujourd'hui ce département compte 6 ingénieurs et trois techniciens pour organiser l'innovation sur les trois domaines d'activité du groupe : les télécommunications, le bâtiment, l'automobile.
Enfin en 2006-2007, la prise de conscience globale de l'environnement, des nécessaires économies d'énergies et de l'avènement du très haut débit m'ont incité à travailler sur un projet de création d'entreprise autour de l'habitat. Là encore, certaines bases ont été enseignées lors du cours optionnel Economie & Gestion d'entreprise et en particulier lors d'un projet scolaire de création d'entreprise.
Bon Vent à tous les enssatiens ! »